CONFERENCE – RENCONTRE : CURATING IN TIMES OF CRISIS

Avec Neringa Bumbliené,
commissaire d’exposition, dans le cadre d’ACROSS #34.

Mardi 10 mai à 20h00
Le Narcissio, 16 rue Parmentier, 06 Nice (tram Valrose)

Les échanges auront lieu en anglais
Entrée libre et gratuite

En 2015, thankyouforcoming met en place de courts temps de résidences critiques et curatoriales à Nice.
Le programme ACROSS (scènes de province) est un projet collaboratif, participatif et expérimental, qui donne une visibilité originale à des scènes artistiques et interroge les usages du déplacement, de la mobilité et de la critique en art.

CONFERENCE – RENCONTRE : Curating in Times of Crisis

Dans le cadre de la résidence ACROSS #34 de Neringa Bumbliené co-organisée par thankyouforcoming à Nice en partenariat avec Kaunas’ Artists House / programme de résidences croisées DeMo et le Lithuanian Culture Institute, dans le cadre de Kaunas – Capitale européenne de la Culture 2022.

« Ces deux dernières années, l’un de mes plus grands projets curatoriaux a été le pavillon lituanien de la 59e biennale de Venise, récemment inauguré. Nous avons commencé à y travailler dès l’été 2020, juste après que la première vague de coronavirus se soit calmée, et nous préparions l’ouverture en faisant face à l’invasion russe brutale et injustifiable et à la guerre en Ukraine. Je ne cesse de me demander ce que l’art peut faire dans le cadre d’une crise de si vaste ampleur. Peut-il contribuer à rendre le monde meilleur ? Est-il vraiment capable d’imaginer et de proposer des solutions en dehors des espaces d’exposition dédiés ? Peut-il être d’un quelconque secours, lorsque l’on se bat pour simplement survivre ? »

Au fil de sa conférence, Neringa Bumblienė mettra en perspective ses récents projets en art contemporain, comme l’exposition personnelle de Michael Rakowitz, qui, en raison des restrictions liées au coronavirus, a été préparée et installée à Vilnius sans la présence de l’artiste, et de la conversation de fonds qu’artiste et commissaire ont mené pendant le processus. L’exposition personnelle de Robertas Narkus, inaugurée juste après le premier pic pandémique, s’est concentrée sur la relation entre l’homme et l’objet, prenant désormais le pas sur la relation d’homme à homme précédemment dominante. Elle nous en révèlera également davantage sur le pavillon lituanien à la Biennale de Venise.

2022_ACROSS34_website