Protocole Nouveaux commanditaires

Alpes-Maritimes 06 (FR)

Depuis le début des années 1990, l’action Nouveaux commanditaires, initiée par la Fondation de France, permet à des citoyens confrontés à des enjeux de société ou de développement d’un territoire, d’associer des artistes contemporains à leurs préoccupations en leur passant commande d’une œuvre. Son originalité repose sur une conjonction nouvelle entre trois acteurs privilégiés : l’artiste, le citoyen commanditaire et le médiateur culturel agréé par la Fondation de France, accompagnés des partenaires publics et privés réunis autour du projet.

Elle repose sur trois étapes :

1/ Toute personne qui le souhaite peut s’emparer d’une question de société (requalifier ou donner une nouvelle identité à un lieu ou à un site, renouer d’une manière contemporaine avec une tradition séculaire, répondre à un besoin d’aménagement, de sens ou de revitalisation des liens sociaux, etc.), afin qu’un artiste reconnu crée une œuvre destinée au public symbolisant ce thème et la problématique posée.

2/ Une médiatrice culturelle (thanyouforcoming dans les Alpes-Maritimes) accompagne les citoyens dans l’élaboration de leur commande : ensemble, ils écrivent un cahier des charges. Le médiateur leur propose un (ou des) artiste(s) pour réaliser l’œuvre envisagée. Puis des partenaires publics et privés sont associés au projet.

3/ Un artiste s’empare du sujet proposé par les citoyens, il invente la forme qu’il souhaite donner à son œuvre.

« Depuis la Renaissance, l’art a connu des avancées formelles inouïes, mais la relation aux artistes et à leurs œuvres est restée une affaire d’initiés. Aussi, pour arriver à concilier le respect des principes de démocratie et les exigences de l’art, ai-je proposé de mettre en œuvre un nouveau partage des responsabilités. Celui-ci s’organise selon des modalités qui permettent à tous leur rôle dans l’élaboration d’une culture contemporaine. »
François Hers – Concepteur de l’action Nouveaux commanditaires

Aujourd’hui, plus de 460 œuvres ont été réalisées via ce dispositif ou sont en cours de réalisation en France et en Europe, pour moitié en zone rurale.
Elles sont portées par des milliers de commanditaires issus de la société civile, aux profils extrêmement divers, qu’ils soient habitants, associations de quartier, commerçants, professions libérales, enseignants, adolescents, étudiants, ouvriers, journalistes ou encore élus politiques.
Ces commandes ont pris place dans des contextes variés : communes urbaines, sub-urbaines ou rurales, établissements sociaux, institutions publiques (écoles, hôpitaux, prisons), associations, lieux de culte, places publiques de villes ou de villages, ou encore espaces naturels…

Des centaines d’artistes, de notoriété souvent internationale, ont pris part à cette aventure, forts de pratiques allant de la peinture à l’architecture, en passant par la sculpture, la vidéo, le design, le théâtre, la littérature, la danse, la musique, la bande dessinée, tels Christian Boltanski, Sylvie Fleury, Claude Levêque, Michelangelo Pistoletto ou encore Matali Crasset.

« Quiconque le souhaite peut assumer la responsabilité d’une commande d’oeuvre d’art et participer à l’émergence d’un art de la démocratie. »

Claire Migraine / thankyouforcoming est médiatrice-relais agréée par la Fondation de France pour développer l’action Nouveaux commanditaires dans les Alpes-Maritimes.

Une idée ? Un projet ? Un renseignement sur ce dispositif ? Devenir commanditaire ? Contactez-nous !
nouveauxcommanditaires06@gmail.com

2017_TYFC_NC_web1

Comment les œuvres peuvent-elles changer la société ?
Comment répondre aux besoins de représentation, ou d’ordre symbolique et artistique auquel chacun peut être confronté dans la société ?
Dans une société démocratique, comment permettre à tout citoyen qui en éprouve le besoin de solliciter un artiste pour commander une œuvre ?
Comment penser l’art dans la société au-delà de l’institution et du marché de l’art, en l’investissant d’une vie sociale inédite ?