Baguenaude niçoise (Strolling Through Nice)

Commented walk offered by Camille Paulhan, art historian and critic,
as part of ACROSS #10.

Saturday, April 22, 2017
Start at 11AM in front of La Trappa
2 rue Jules Gilly
Old Nice

Free upon pre-registration by email



Since 2015, thankyouforcoming runs a critic and curatorial residency program from Nice. ACROSS (scènes de province) is a collaborative, participatory and experimental project.

BAGUENAUDE NIÇOISE (STROLLING THROUGH NICE)

Camille Paulhan, art historian and critic, invites you to stroll in Nice’s center for a fantasized and offbeat history of the self-proclaimed “Nice school”.
The programme includes stories about blue dust, performances in dust bins, snail painters, broken arms, trousseau sheets, spiderwebs…

A baguenaude, in French, is the fruit of the baguenaudier which looks like a small bladder full of air and loudly bursts when pressed between one’s finger.
Baguenauder also means to stroll, to saunter, to walk around without a specific destination.

“Je souhaitais, pour cette invitation de thankyouforcoming, réfléchir à mes propres présupposés en tant qu’historienne de l’art, sur ce que l’on a pu appeler “l’École de Nice”. Je voulais, dans mes recherches sur ce courant, m’attacher à des formes volontairement faibles, dérisoires, discrètes ou modestes. Je désire ainsi insister sur des anecdotes en apparence insignifiantes, sur des œuvres perdues, des performances à peine visibles, des expérimentations variées, des personnages qui n’ont que traversé Nice tandis que d’autres y ont assis leur pratique.
Le bras cassé de Dick Higgins après une soirée arrosée m’intéresse autant que les toiles d’araignée de Serge Oldenbourg ou les draps du trousseau brodés par ORLAN, tout comme la présence de Leokadija Maciunas au Festival Fluxus de Nice en 1963 ou les coléoptères distribués au public du théâtre de poche par Paul-Armand Gette en 1966.
Je propose donc une baguenaude dans les rues de Nice à la recherche de ces fragments historiques parfois apocryphes, et laisse le soin aux flâneurs de se prononcer sur la définition exacte du mot.”

Camille Paulhan, April 2017.